DSCF9973

Nous partions habituellement de bonne heure, maman et moi, et à pied quand c’était l’été. Ce n’était pas seulement pour économiser mais parce que nous étions tous naturellement marcheurs chez nous, aimant nous en aller au pas, le regard ici et là, l’esprit où il voulait, la pensée libre, et tels nous sommes encore, ceux d’entre nous qui restent en ce monde.

Gabrielle Roy, La Détresse et l’Enchantement

 

Ce matin je suis sorti très tôt parce que je m’étais éveillé enco­re plus tôt et qu’il n’y avait rien que j’eusse envie de faire… / Je ne savais quelle direction prendre, mais le vent soufflait fort, il poussait d’un côté, et je suivis le chemin vers quoi le vent me soufflait dans le dos. / Telle a toujours été ma vie, et telle je désire qu’elle soit à jamais — je vais là où le vent m’emporte et je ne me sens pas penser.

Alberto Caeiro (Fernando Pessoa), Le gardeur de troupeaux

La Traversée – Atelier québécois de géopoétique est heureuse d’inviter tous ses membres et amis à participer à sa huitième édition du Retour du flâneur, pour l’occasion consacrée au Matin. Ce Retour sera animé par Chloë Rolland et Xavier Martel.

Après un Retour du flâneur consacré à la Nuit et un atelier qui nous a fait lever les yeux vers le ciel étoilé, nous vous invitons à vous inspirer du lever du jour. Période de transition entre la noirceur et la lumière, le Matin a lui aussi plusieurs peaux. C’est parfois une course effrénée entre le dernier snooze et la porte du bureau, ou entre la couche d’un petit et le lunch d’un plus grand; parfois un long moment de paresse, de tendresse, de gourmandise, ou encore une grande tentation de boycott et de grognements… Mais alors, qu’est-ce à dire que flâner le Matin?

Entre le lit et la machine à café, entre la maison et le travail, le Matin est une période de prédilection pour les automatismes et la routine. Mais l’esprit ensommeillé a souvent cela de particulier qu’il couvre certains gestes de son aura de mystère et de liberté. Nous vous invitons donc à porter attention à cette flânerie intime et minimaliste, et à vous donner le luxe d’un détour matinal: passez par la ruelle en allant chercher le café, faites un arrêt sur un banc avant de rentrer au boulot, allez marcher au hasard avant de lancer la journée… Laissez-vous surprendre par des moments furtifs ou partez à la découverte d’un quartier ou d’une campagne un matin de congé. Tous les espaces sont évidemment permis et chaque type de réveil a droit de cité. Une invitation à vous lever en poésie et à vous laisser porter par le vent de l’inspiration…

Ce Retour du flâneur consacré au Matin aura lieu du 1er août au 1er décembre 2016. Durant cette période le soleil se lèvera au plus tôt à 5h38 (1er août) et au plus tard à 7h14 (1er décembre). Prenez note qu’il y aura finalement prolongation jusqu’au 15 janvier 2017.

Les participants inscrits disposeront donc de 122 jours pour apprivoiser le thème du Matin sur le mode de la flânerie et pour produire des textes, dessins, photos, captages sonores, enregistrements vidéo, voire pour en rapporter des artefacts. Ces éléments créateurs pourront être téléversés (sauf évidemment les artefacts) sur le site web du Retour du flâneur – Le matin, soit en une seule fois, comme un tout, mais de préférence au fur et à mesure des flâneries, sous forme de notes de terrain — notes écrites, photographiques, vidéo, etc.

Chloë Rolland et Xavier Martel animeront l’espace Web durant la période de flânerie et, après 1er décembre, ils structureront une soirée-rencontre intitulée Au retour du flâneur – Le matin. Pour l’occasion, ils convieront les participants à présenter leurs contributions, en tout ou en partie, de préférence en direct, mais possiblement par enregistrement vidéo ou autrement pour les participants lointains. Le public et les participants seront invités à réagir aux présentations. Il importe en effet de considérer ces rencontres sur le mode d’un forum de pratiques, donc d’échanges. Il va de soi que les participants conservent leurs droits d’auteur sur leur production.

Pour participer à l’activité Au retour du flâneurLe matin, il suffit de s’inscrire auprès de La Traversée (la_traversee@uqam.ca). Nous rappelons que les membres de La Traversée sont automatiquement inscrits au Retour du flâneur. De même, sont toujours inscrites les personnes ayant déjà participé à un Retour du flâneur. Pour cette édition du Retour du flâneur, les contributions devront être acheminées à Chloë Rolland et à Xavier Martel à l’adresse suivante : auretourduflaneur@gmail.com.

Bienvenue à tous, membres et ami-e-s de La Traversée.